Tamao Tamao Tamao Tamao Tamao Tamao Tamao
Fifi Bristoche
Tamao Tamao Tamao Tamao Tamao Tamao Tamao
Fifi Bristoche

TAMAO - Mon grand l'ombre

Dès 4 ans
Festival LES PEPITES SONORESSur le temps scolaire
Sur le temps scolaire
TARIF
2,60 € pour les écoles d'Achères | 5 € pour les écoles hors Achères

RÉSERVATION
aurelie.macadoux@lesax-acheres78.fr | 01 39 11 86 29

Sur le temps scolaire
TARIF
2,60 € pour les écoles d'Achères | 5 € pour les écoles hors Achères

RÉSERVATION
aurelie.macadoux@lesax-acheres78.fr | 01 39 11 86 29

LE SAX
40 mn

TAMAO nous raconte les aventures d’une tortue sous-marine, depuis la plage de sa naissance jusqu’à son retour pour sa première ponte. Manger ou être mangée ? Telle est la loi. Tour à tour des personnages excentriques la distraient de son voyage. L’amour la ramène sur sa plage d’origine. Un cycle de vie est bouclé. Sur scène, un dispositif sonore fantaisiste fait vivre le film d’animation. Deux créatures loufoques mi- sirènes mi- marins nous racontent l’histoire en musique et en chansons. Un clavier mêlant piano et bruitages percussifs, voix et autres instruments aquatiques inventés pour l’occasion les accompagnent. Un spectacle réjouissant à faire briller les yeux et chatouiller les oreilles.

Avec Sophie Laloy et Leïla Mendez - Sophie Laloy et Leila Mendez : conception, scénario, écriture - Leïla Mendez : composition des musiques - Sophie Laloy : réalisation du film, conception graphique et animation - Sophie Laloy avec la collaboration de Claire Roygnan : compositing et montage du film - Rama Grinberg : mise en scène - Magali Hermine Murbach : scénographie - Nicolas Giraud : collaboration artistique et construction - Oliver Thillou : création son - Bruno Brinas : création lumières

Mon Grand l'Ombre

La compagnie Mon Grand l’Ombre est née de la rencontre entre Sophie Laloy, réalisatrice et musicienne et Leïla Mendez, compositrice, musicienne. Un premier spectacle est né, Elle est ou la lune ?, une cinéphonie créée autour des haïkus de Paul Claudel de Cent phrases pour éventails.

Au fil de nos spectacles nous inventons une forme de langage scénique où la musique et le cinéma d’animation se rencontrent au service d’une écriture narrative et poétique. À partir de graphismes minimalistes et de sons bruts et choisis, nous inventons de grandes épopées imaginaires.

Élargir la notion de ciné-concert pour la transfigurer. Nous créons les films et les musiques pour la scène. Notre envie est de faire déborder le plateau de vie, le film échappe à son écran et les musiciens deviennent comédiens.

Cinéma et musique se font écho pour donner naissance à un objet théâtral où se côtoient artisanat et technologie.
Le film est fabriqué à partir de papiers découpés puis travaillé sur des logiciels de graphisme et animation.
Le tissu sonore - bruitages et musiques - est donné à entendre autant qu’à voir, comme si nous entrions dans l’atelier du bruiteur de cinéma. Nous le voyons manipuler, bricoler et fabriquer chaque son, chaque voix de personnage. La musique est jouée en direct laissant parfois la part belle à l’improvisation.

Si les graphismes sont simples et épurés, les textes, narration, chansons et dialogues proposent une lecture ouverte à un public plus large. Chaque âge y trouve son humour, sa poésie et son rythme. Créer à l’intention du jeune public, c’est chercher une adresse universelle.

DR